Prusa i3 MK2S (suite…)

Je ne vais pas vous faire ici un tutoriel complet concernant le montage d’une imprimante 3D Original Prusa i3 MK2S, car, plusieurs, avant moi, s’en sont déjà occupé. Ce n’est pas, en effet, la documentation qui manque sur internet concernant ce montage. Vous pouvez vous basez par exemple, soit sur la documentation officelle (en cours de traduction en français), ou bien sur les vidéos Youtube de Woody3d P. Personnellement je me suis laissé guider par les instructions de montage fournies avec l’imprimante car celles-ci correspondaient au modèle MK2S et étaient à jour.

Le montage n’a pas été difficile en tant que tel. Les instructions du montage sont très claires et vraiment bien faites. Par contre cela a été long. Cela m’a pris environ 10 heures pour effectuer le montage de A à Z. L’étape la plus cruciale ayant été le montage de chassis. J’ai du m’y reprendre à plusieurs fois afin de s’assurer que celui-ci était d’équerre et stable. Sinon, il N’y a pas vraiment de difficulté d’assemblage. Même la fin du montage, qui concerne l’électronique et les connectiques, qui n’est pas vraiment mon fort, c’est bien passée.

Une fois le montage terminé, j’ai eu un petit frisson au moment de mettre la machine sous tension. Et si je m’était trompé dans une connection ou dans le montage d’une pièce. Mais là encore tout c’est bien passé. Lors de son premier démarrage, l’imprimante nous indique qu’elle n’a pas encore été configurée et nous invite à passer au travers de 5 étapes de calibration: test de l’imprimante (pour vérifier que chaque parties de l’imprimante fonctionne), calibration en XYZ, chargement du finalement, calibration de la première couche, et impression du logo Prusa.

Toutes ces étapes ce sont parfaitement déroulées. Il m’a juste fallu faire quelques tests au niveau de la premiere couche avant de trouver la bonne valeur de Z-adjut correspondant à mon montage. Les premières impressions de test que j’ai déjà pu faire dessus (le logo Prusa et Marvin keychain) donnent de très bons résultats. Il va encore falloir que je me fasse la main avec l’imprimante, mais d’ici quelques jours je pense que je pourrais déjà me lancer dans l’impression d’objets récolter à droite et à gauche sur internet, puis, ensuite, surement, créer et imprimer mes propres objets.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *